Une théologie à la frontière, l’Église et le Peuple juif depuis le Concile Vatican II, Tome 2

Thérèse Martine Andrevon
Collections : , ISBN : 978-2-36648-078-8  

9,99 37,00 

En octobre 1965, dans le cadre du Concile Vatican II, le pape Paul VI promulguait la Déclaration Nostra Ætate. Le paragraphe 4 de ce texte crucial pour l’œcuménisme définissait pour la première fois le lien qui unit Israël et l’Église. La théologie chrétienne y était invitée à expliciter de manière renouvelée son rapport au judaïsme, traditionnellement marqué par une approche négative. En interrogeant les paradoxes et contradictions de ce lien séculaire, Thérèse Martine Andrevon explore les ressources dont la théologie catholique dispose aujourd’hui pour dépasser la théologie de la substitution. Après un premier tome préfacé par le cardinal Kurt Koch, l’auteur expose dans ce deuxième volume le travail de fond qui sous-tend la nouvelle approche d’une théologie catholique du judaïsme, pour une réconciliation et un partenariat entre Israël et l’Église.


Duo numérique et papier

3700 €


 

Édition numérique

999 €


 

Édition papier

3500 €


 

Sommaire du livre

Une théologie à la frontière, l’Église et le Peuple juif depuis le Concile de Vatican II
Tome 2

Préface du cardinal Kurt Koch
Introduction

Partie I
Un kairos pour la théologie du judaïsme : la seconde guerre mondiale et l’annonce du Concile

1. Les ébranlements générés par la guerre
1. Le caractère inédit de la guerre d’Hitler
2. La confusion de l’Église face au mensonge nazi
3. L’embarras devant le foyer juif en Palestine
4. De l’armistice à l’annonce du Concile

2. Projet d’un texte sur les Juifs : acteurs et circonstances
1. La figure emblématique de Jules Isaac (1877-1963)
2. La Conférence de Seelisberg (1947)
3. L’audience de Jules Isaac avec Jean XXIII (13 juin 1960)
4. Le Cardinal Augustin Bea (1881-1968)

3. Les sources directes du texte sur les Juifs
1. Constitution du corpus
2. Trois textes de référence pour le Secrétariat pour l’Unité des chrétiens
3. Un texte matrice : Questiones de Judaeis (avril 1961)
4. La session de travail du Secrétariat pour l’Unité des chrétiens du 20 avril 1961

4. Les Juifs et la préparation conciliaire
1. Apports des représentants du monde juif
2. Analyse des mémorandums juifs
3. L’opposition de Rabbi Joseph Dov Soloveitchik
4. Evaluation de l’impact des contributions juives sur Nostra Ætate § 4

Récapitulation et perspectives

Partie II
Nostra Ætate § 4 dans « l’Œuvre Conciliaire »

Préambule

1. Nostra Ætate § 4 en dialogue avec les travaux qui l’ont précédée
1. Reprise des précurseurs dans Nostra Ætate § 4
2. Les thèmes des précurseurs absents de Nostra Ætate § 4

2. La fécondité de Nostra Ætate §4
1. La correction de la prière du Vendredi saint
2. Les quatre textes de la Commission du Saint-Siège pour les relations avec le judaïsme
3. L’apport de la Commission biblique pontificale : Le Peuple juif et ses saintes Écritures dans la Bible chrétienne (2001)

3. Les précurseurs de la théologie du judaïsme
1. Joseph Bonsirven (1880-1958)
2. Jacques Maritain (1882-1973)
3. Cardinal Charles Journet (1891-1975)
4. Paul Démann (1912-2005)

Conclusions générales et ouvertures

1. Récapitulation critique : acquis, lacunes, et points de résistance de Nostra Ætate § 4
1. Les fondamentaux
2. Passé, présent et futur d’Israël
3. Des sujets insuffisamment traités
4. Suggestions pour dépasser la théologie de la substitution

2. Conclusion. Une théologie à la frontière

Bibliographie

«Un livre érudit, une somme en deux tomes qui fait le point sur la nouvelle doctrine de l’Église catholique vis à vis du Peuple juif depuis Vatican II»

A propos de l’auteur

thérèse-martine-andrevon-web

Thérèse M. Andrevon est docteur en théologie (Institut catholique de Paris). Spécialiste de la théologie catholique du judaïsme, elle enseigne notamment à Domuni Universitas, depuis Israël où elle vit depuis près de vingt ans. Elle est membre de l’Elijah Interfaith Institute (Jérusalem).

Information complémentaire

Dimensions 140 x 210 mm
Auteur(s)

Collection

Format

, ,

Nombre de pages

448

Date de parution