Une théologie à la frontière, l’Église et le Peuple juif depuis le Concile Vatican II, Tome 1

Thérèse Martine Andrevon
Collections : , ISBN : 978-2-36648-076-4  

9,99 37,00 

En octobre 1965, dans le cadre du Concile Vatican II, le pape Paul VI promulguait la Déclaration Nostra Ætate. Le paragraphe 4 de ce texte crucial pour l’œcuménisme définissait pour la première fois le lien qui unit Israël et l’Église. La théologie chrétienne y était invitée à expliciter de manière renouvelée son rapport au judaïsme, traditionnellement marqué par une approche négative. En examinant les paradoxes et contradictions de ce lien séculaire, Thérèse Martine Andrevon s’interroge : quels sont les chantiers à mettre en œuvre pour déraciner la théologie de la substitution ? Dans le premier tome de cette Théologie à la frontière préfacé par le cardinal Kurt Koch, président de la Commission du Saint-Siège pour les relations religieuses avec le judaïsme, Thérèse Martine Andrevon nous invite à retrouver les sources spirituelles du lien entre le Peuple juif et l’Église catholique.


Duo numérique et papier

3700 €


 

Édition numérique

999 €


 

Édition papier

3500 €


 

Sommaire du livre

Une théologie à la frontière, l’Église et le Peuple juif depuis le Concile de Vatican II
Tome 1

Préface du cardinal Kurt Koch
Introduction

Partie I
1964-2014 : La volte-face de l’enseignement catholique sur les Juifs

1. Déficit de théologie catholique du judaïsme avant Nostra Ætate §4
1. La mise en place de la théorie de la substitution
2. Vers une théologie catholique du judaïsme

2. Nostra Ætate § 4, acte de naissance d’une théologie du judaïsme
1. Un processus de rédaction tourmenté
2. Lecture commentée de Nostra Ætate §4
3. Récapitulation : apports fondamentaux de Nostra Ætate §4

3. Les recherches théologiques engendrées par Nostra Ætate § 4
1. Les grands thèmes de la recherche
2. Bilan chronologique de cinquante années de travaux
3. Quelques remarques conclusives

Partie II
Préhistoire et précurseurs de Nostra Aetate §4

1. Les mutations en Europe à la fin du XIXe siècle
1. Le statut des Juifs après la Révolution française
2. Rome face à la sécularisation

2. L’ébauche d’un nouveau discours catholique sur les juifs
1. Par des Juifs convertis
2. Les associations de prières pour Israël
3. Léon Bloy (1846-1917)

3. Les précurseurs de la théologie du judaïsme
1. Joseph Bonsirven (1880-1958)
2. Jacques Maritain (1882-1973)
3. Cardinal Charles Journet (1891-1975)
4. Paul Démann (1912-2005)

Récapitulation et perspectives

«Un livre érudit, une somme en deux tomes qui fait le point sur la nouvelle doctrine de l’Église catholique vis à vis du Peuple juif depuis Vatican II»

A propos de l’auteur

thérèse-martine-andrevon-web

Thérèse M. Andrevon est docteur en théologie (Institut catholique de Paris). Spécialiste de la théologie catholique du judaïsme, elle enseigne notamment à Domuni Universitas, depuis Israël où elle vit depuis près de vingt ans. Elle est membre de l’Elijah Interfaith Institute (Jérusalem).

Information complémentaire

Dimensions 140 x 210 mm
Auteur(s)

Collection

Format

, ,

ISBN

Nombre de pages

312

Date de parution