L’Église catholique et les juifs, du mépris à l’estime, Tome 1

Thérèse Hebbelinck
Collections : , ISBN : 978-2-36648-072-6  

9,99 37,00 

Ce livre, très richement documenté, décrit l’histoire des relations entre juifs et catholiques à travers l’étude du discours et de l’attitude de l’Église catholique, en France et en Belgique, entre 1965 et 2000. Une mutation fondamentale s’est produite durant cette période : l’Église est passée du mépris au discours de l’estime. Ce faisant, c’est une nouvelle théologie qui est proposée : l’estime rend caduque la théologie de la substitution par laquelle l’ancien Israël était remplacé en faveur du Nouvel Israël, l’Église. Aujourd’hui, la théologie veut respecter le mystère de la persistance d’Israël, sans prétendre le convertir. Ce premier tome s’attache à l’institutionnalisation du dialogue avec les juifs dans l’Église catholique de Belgique et de France.


Duo numérique et papier

3700 €


 

Édition numérique

999 €


 

Édition papier

3500 €


 

Sommaire du livre

L’Église catholique et les juifs, du mépris à l’estime, Tome 1

Préface de Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

Partie I
Institutionnalisation du dialogue avec les juifs dans l’Église catholique en Belgique et en France

Préambule
1. Naissance des institutions destinées à promouvoir le dialogue
1. Immédiat après-concile : réception de Nostra Aetate
2. Initiatives post-conciliaires
3. Naissance de la CNCJ et du CERJ
4. Création d’autres instances de dialogue
En synthèse

2. Évolution des institutions de dialogue (1970 à aujourd’hui
1. Institutions ecclésiales pour les relations avec le judaïsme
2. Instances diocésaines
3. Instances de dialogue en lien avec l’Église catholique
En synthèse

3. Documents élaborés dans les instances ecclésiales de dialogue
1. Volonté de donner des orientations à la déclaration conciliaire
2. Réflexion théologique dans la CNCJ (1989-fin des années 1990)
3. Réflexion théologique dans le CERJ de 1989 à 1997
En synthèse

Conclusion de la première partie

Partie 2
Implication des Évêques belges et français ainsi que de la CNCJ et du CERJ dans le traitement des litiges

Préambule
1. Lutte contre l’antisémitisme menée par les Églises en Belgique et en France dans le contexte du conflit israélo-palestinien
1. 1965 à 1981 : d’un antisémitisme à un antisionisme ?
2. 1982 à 2002
3. Attitudes globales des Églises belge et française dans la lutte contre l’antisémitisme et face au conflit israélo-palestinien
En synthèse

2. Réactions belges et françaises suite à certaines décisions romaines controversées
1. Visites controversées
2. Béatification (1987) et canonisation (1998) d’Edith Stein
3. Procédure en vue de béatifier Isabelle la Catholique
4. Béatification du cardinal Stepinac (1998)
En synthèse

3. Investissement des Églises belge et française dans la résolution de l’affaire du carmel d’Auschwitz
1. Présentation de la controverse
2. Différentes tendances en présence au sein des communautés juives de Belgique et de France
3. Attitude des catholiques de France et de Belgique lors de l’affaire du carmel
4. Rôle des épiscopats belges et français ainsi que de la CNCJ et du CERJ dans la résolution du conflit
5. Liens entre l’Église de France et l’Église de Belgique dans le cadre de l’affaire du carmel d’Auschwitz
En synthèse

Conclusion de la deuxième partie

Annexes
Table des matières

« Préfacé par Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, cet ouvrage est incontestablement une référence pour qui s’intéresse à la difficile et complexe relation entre l’Église catholique et les juifs. Richement documenté d’après des archives inédites, ce tome 1 met en lumière les premières ébauches de la réconciliation. »

A propos de l’auteur
therese-hebbelinck-portrait-web

Thérèse Hebbelinck
Docteur en histoire, spécialiste des relations juifs chrétiens, l’auteure a enseigné l’histoire du christianisme à l’Université catholique de Louvain. Elle a déjà signé un ouvrage consacré à l’affaire du Carmel d’Auschwitz (Presses UCL, 2012).

Information complémentaire

Dimensions 150 x 240 mm
Auteur(s)

Collection

Format

, ,

ISBN

Nombre de pages

480

Date de parution