Livre numérique

  • En quelques chapitres synthétiques, voici une initiation au contexte juif des évangiles. Tout en retraçant les conditions historiques de leur composition, cet ouvrage présente les principales sources littéraires juives de l’époque et ce qu’elles apportent à la lecture des textes fondamentaux pour la foi chrétienne. Sœur Agnès (Nathalie Bruyère) approfondit la démarche d’audacieux savants de notre temps qui — en 2012 pour la première fois de l’histoire — ont publié une édition du Nouveau Testament entièrement annotée par des Juifs. Ce Miroirs’adresse donc à toute personne de bonne volonté désireuse d’œuvrer, avec intelligence, à la compréhension mutuelle entre Juifs et Chrétiens aujourd’hui et de promouvoir leur coopération au service du bien commun.   N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Au-delà des débats sur l’islam, religion tolérante ou fermée sur elle-même, la question posée dans cet ouvrage est la suivante : quel est le regard porté sur l’autre, le non-musulman, par l’islam coranique ? Pour répondre à cette interrogation de façon non polémique, Olivier Belleil examine plusieurs sources : le texte du Coran, la vie de Muhammad présentée dans les hadiths, les législations de la Charia. Dans une démarche originale, et convaincu que l’islam se trouve à la croisée des chemins, il convoque Martin Buber, philosophe de la relation, pour nous offrir une meilleure compréhension de la vision de l’autre dans l’islam coranique.   N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Henry David Thoreau (1817-1862), philosophe et poète américain du XIXe siècle, a orienté sa pensée sur des thèmes qui interpellent vivement notre monde contemporain. Attaché à la promotion de la liberté et de la création individuelle, critique de la vie sociale et de la pensée de masse, il n’en a pas moins été défenseur de causes opprimées, en théorie comme en action. Proche de la nature, il n’a cessé d’en affirmer les bénéfices pour l’homme, si on fait l’effort de mieux la connaître, de communier avec elle et de la respecter. Attentif à la richesse de la vie intérieure, il a cherché un équilibre entre sa réflexion personnelle, les échanges intellectuels avec sa communauté, l’importance de la vie pratique, en vue d’un éveil collectif et d’une éthique partagée. Autant d’éléments de méditation pour notre temps. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Atteint d’une maladie orpheline, l’aplasie médullaire idiopathique, Jean-François Arnoux, prêtre diocésain, se fait le témoin dans cet ouvrage de « la trame de feu qui brûle son existence » : celle de la foi, de l’abandon à Dieu, de la présence divine comme une flamme amoureuse l’ayant empoigné dès sa petite enfance. En courts chapitres rapportant des éléments autobiographiques, des témoignages, des éclairages bibliques et ecclésiaux, des prières et des propositions, émaillées d’émerveillements et de questions, Jean-François Arnoux, comme Abraham, montre à son lecteur qu’il n’y a pas d’âge pour la fécondité spirituelle, et que l’avenir est toujours devant nous. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Antoine l’Egyptien, Antoine le Grand, Antoine le Père des moines… du personnage d’apparence austère au moine jovial selon les représentations, qui était vraiment Antoine ? De quels héritages de ce saint de l’Eglise indivise les traditions chrétiennes orientale et occidentale se sont-elles saisies ? Dans des aspects aussi éloignés que la vie monastique, la vie ascétique, la prise en compte du frère, la charité, la prière, chrétiens d’Orient et chrétiens d’Occident peuvent-ils se retrouver, chacun avec leur sensibilité ? N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Que signifie être une personne équilibrée ? Existe- t-il des sagesses qui permettent d’atteindre cet idéal? Quelle est la crédibilité du recentrage surnaturel prêché par les mystiques catholiques? Au centre de l’âme explore la bipolarité de notre psychisme et se propose d’étudier différentes traditions ou pensées à travers l’analyse de cas. Ce livre éclaire ainsi le malaise inhérent à la nature humaine, tout en nous guidant dans notre quête d’équilibre psycho-spirituel. Car nous sommes tous appelés à développer un authentique discernement et à cultiver un recentrage salvateur.   N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Ameer Jajé retrace dans cet ouvrage les origines historiques, mythiques et théologiques des cérémonies propres au chiisme, l’une des principales minorités de l’Islam.
    C’est de la succession du Prophète, et des événements tragiques qu’elle a entraînés, que datent les divergences principales au sein de l’Islam entre sunnites et chiites, au cœur des conflits meurtriers qui secouent le Moyen-Orient aujourd’hui encore.
    L’auteur enquête, particulièrement en Irak, sur les célébrations spectaculaires de l’Ashura (actes d’auto-flagellation, lamentations collectives), qui commémorent chaque année la mort du petit-fils du prophète Mahomet assassiné au VIIe siècle. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Paul Ricoeur n’a cessé de relire la Bible en chrétien, tout en restant fidèle à l’exigence critique de la philosophie. C’est au centre de cette tension qu’il déchiffre l'amour inconditionnel de Dieu à travers le don de la création, la parole des prophètes et l'incarnation en Jésus-Christ. Pourtant, le Dieu de la Bible se confronte au mystère du mal dès la création. Selon Ricoeur, marqué par les tragédies du siècle, le mystère du mal ne conduit pas à renoncer à toute forme de sens : un salut est possible, une réconciliation au sein de notre humanité, à travers la justice. Le philosophe proposera ainsi, dans ses derniers fragments, au sein de Vivant jusqu'à la mort une espérance, au moment où tout semble perdu. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • En dépit de leurs différences biophysiologiques, les hommes disposent tous d'une intuition du bien : bien en direction duquel l'humanité est appelée à travailler par le biais de l'intelligence et de la raison. Cette « loi naturelle », pensée depuis des siècles, a été analysée avec vigueur depuis quatre décennies. La loi naturelle est-elle une éthique universelle ? La tradition chrétienne tente d'y répondre.

    A l'heure d'une société globalisée, où le caractère subversif des ambitions post-humanistes s'affirme, la loi naturelle suffit-elle à répondre aux enjeux éthiques contemporains ?

    N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.

  • Augustin Wiliwoli s'attache ici à lire les théories de la reconnaissance de plusieurs philosophes contemporains, de J.-M. Ferry à A. Honneth, en passant par P. Ricoeur et M. Hénaff, qui ont pensé la reconnaissance comme reconstruction sociale, redistribution des biens socio-économiques ou échanges symboliques de dons. Inscrite dans l'affirmation identitaire des individus et des communautés, la reconnaissance s'affirme comme ce maillon fondamental qui relie les individus entre eux. Porteuse de réconciliation après des traumatismes collectifs (guerres, tortures, crimes contre l'humanité), mais aussi dans la réparation de conflits sociaux, la notion de reconnaissance rejoint aujourd'hui celle de la justice sociale. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Au temps de Voltaire comme aujourd’hui, la religion est fondamentalement liée à la conscience humaine. Or, il est essentiel de distinguer en elle ce qui relève de l’idéologie, de la politique, de la superstition. Identifier ce qui encourage l’obscurantisme, alimente la division, le repli sur soi, permet de mieux cerner ce qui exhorte au bon sens, à l’ouverture, à la générosité, la compassion, l’empathie et à plus d’humanité. Jorel François invite ici le lecteur à relire quelques textes du Maître de Ferney, éclairants pour notre histoire contemporaine, où la religion redevient source de grands défis. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Dans la province dominicaine néerlandaise, le catholicisme progressiste qui a déterminé le visage de l'Eglise aux pays-bas après le Concile Vatican II est en déclin. La jeune génération reste hermétique à ce que représente ce genre de catholicisme, à sa genèse. Les plus âgés, eux, ne saisissent pas aisément pourquoi les jeunes veulent reprendre des éléments de la tradition catholique qu'eux avaient expressément reniés en raison de leur inadéquation à leur temps. Comment  des générations différentes de religieux peuvent-elles vivre ensemble et construire l'avenir de leur ordre ou congrégation? Seront-elles condamnés à vivre de nouveau en conflit, ou bien aptes à travailler à des projets dans lesquels jeunes et anciens pourront s'estimer à leur juste valeur? N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.