Livre numérique

  • Ameer Jajé retrace dans cet ouvrage les origines historiques, mythiques et théologiques des cérémonies propres au chiisme, l’une des principales minorités de l’Islam.
    C’est de la succession du Prophète, et des événements tragiques qu’elle a entraînés, que datent les divergences principales au sein de l’Islam entre sunnites et chiites, au cœur des conflits meurtriers qui secouent le Moyen-Orient aujourd’hui encore.
    L’auteur enquête, particulièrement en Irak, sur les célébrations spectaculaires de l’Ashura (actes d’auto-flagellation, lamentations collectives), qui commémorent chaque année la mort du petit-fils du prophète Mahomet assassiné au VIIe siècle. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Paul Ricoeur n’a cessé de relire la Bible en chrétien, tout en restant fidèle à l’exigence critique de la philosophie. C’est au centre de cette tension qu’il déchiffre l'amour inconditionnel de Dieu à travers le don de la création, la parole des prophètes et l'incarnation en Jésus-Christ. Pourtant, le Dieu de la Bible se confronte au mystère du mal dès la création. Selon Ricoeur, marqué par les tragédies du siècle, le mystère du mal ne conduit pas à renoncer à toute forme de sens : un salut est possible, une réconciliation au sein de notre humanité, à travers la justice. Le philosophe proposera ainsi, dans ses derniers fragments, au sein de Vivant jusqu'à la mort une espérance, au moment où tout semble perdu. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Loi naturelle et post-humanisme

    9,99 21,00 

    En dépit de leurs différences biophysiologiques, les hommes disposent tous d'une intuition du bien : bien en direction duquel l'humanité est appelée à travailler par le biais de l'intelligence et de la raison. Cette « loi naturelle », pensée depuis des siècles, a été analysée avec vigueur depuis quatre décennies. La loi naturelle est-elle une éthique universelle ? La tradition chrétienne tente d'y répondre.

    A l'heure d'une société globalisée, où le caractère subversif des ambitions post-humanistes s'affirme, la loi naturelle suffit-elle à répondre aux enjeux éthiques contemporains ?

    N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.

  • Augustin Wiliwoli s'attache ici à lire les théories de la reconnaissance de plusieurs philosophes contemporains, de J.-M. Ferry à A. Honneth, en passant par P. Ricoeur et M. Hénaff, qui ont pensé la reconnaissance comme reconstruction sociale, redistribution des biens socio-économiques ou échanges symboliques de dons. Inscrite dans l'affirmation identitaire des individus et des communautés, la reconnaissance s'affirme comme ce maillon fondamental qui relie les individus entre eux. Porteuse de réconciliation après des traumatismes collectifs (guerres, tortures, crimes contre l'humanité), mais aussi dans la réparation de conflits sociaux, la notion de reconnaissance rejoint aujourd'hui celle de la justice sociale. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Voltaire, philosophe de la religion

    9,99 20,00 
    Au temps de Voltaire comme aujourd’hui, la religion est fondamentalement liée à la conscience humaine. Or, il est essentiel de distinguer en elle ce qui relève de l’idéologie, de la politique, de la superstition. Identifier ce qui encourage l’obscurantisme, alimente la division, le repli sur soi, permet de mieux cerner ce qui exhorte au bon sens, à l’ouverture, à la générosité, la compassion, l’empathie et à plus d’humanité. Jorel François invite ici le lecteur à relire quelques textes du Maître de Ferney, éclairants pour notre histoire contemporaine, où la religion redevient source de grands défis. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Dans la province dominicaine néerlandaise, le catholicisme progressiste qui a déterminé le visage de l'Eglise aux pays-bas après le Concile Vatican II est en déclin. La jeune génération reste hermétique à ce que représente ce genre de catholicisme, à sa genèse. Les plus âgés, eux, ne saisissent pas aisément pourquoi les jeunes veulent reprendre des éléments de la tradition catholique qu'eux avaient expressément reniés en raison de leur inadéquation à leur temps. Comment  des générations différentes de religieux peuvent-elles vivre ensemble et construire l'avenir de leur ordre ou congrégation? Seront-elles condamnés à vivre de nouveau en conflit, ou bien aptes à travailler à des projets dans lesquels jeunes et anciens pourront s'estimer à leur juste valeur? N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Astrologie et religion au Moyen Age

    9,99 22,00 
    Au gré des circonstances historiques, théologie, science et astrologie se sont opposées. A partir du XIIe siècle, l’astrologie naturelle connaît une période faste, car elle contrecarre l’astrologie superstitieuse, qui présente des accointances avec les pratiques magiques et prophétiques. Denis Labouré revient dans cet ouvrage sur la pensée du cardinal Pierre d’Ailly (1350-1420), qui rédigea un texte passionnant, pour la première fois traduit en français ici, traitant de l’influence des grands cycles planétaires sur le cours des événements bibliques et humains. Pierre d'Ailly établit ainsi l’astrologie comme une « théologie naturelle » permettant de valider la chronologie de l’histoire religieuse. Denis Labouré nous raconte à travers un voyage historique captivant comment l’astrologie peut devenir cet espace inédit, où science et théologie renouent un dialogue fructueux. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • L’auteur donne ici une lecture approfondie de l’Eglise primitive au regard des multiples conflits qui l’animèrent : conflits liés aux personnes, crises internes dans la communauté chrétienne entre judéo-chrétiens et hellénistes, conflits entre Juifs, confrontations culturelles entre messagers de l’Evangile et univers économico- religieux du monde païen. Inhérentes à l’Eglise naissante, ces crises et leurs résolutions ont constitué des occasions fécondes pour redéfinir la mission ecclésiale et, surtout, poser des jalons pour une nouvelle communion. Le lecteur de cet ouvrage sera étonné des parallélismes éclatants qu’il peut faire avec des conflits personnels, ou collectifs, qui traversent la vie. N.B. Les frais de port ne s’appliquent pas sur les livres numériques.
  • Bien vieillir, dans les pas d’Abraham

    9,99 18,00 
    Les développements scientifiques nous laisseraient croire que la vieillesse peut être éradiquée, comme si elle était un fléau. A rebours de cette illusion, Agnès Godefroy s'appuie sur la figure Biblique d'Abraham, choisi par Dieu en son grand âge, pour prouver que de nouveaux accomplissements sont possibles à tout moment de la vie. Le vieillissement n’est pas un état figé, mais une dynamique : l’histoire d’Abraham resplendit de découvertes et de mouvements permanents ! L’auteur nous montre dans cet ouvrage que vieillir, c’est croître et apprendre, se transformer, trouver des trésors en soi et transmettre à autrui une richesse intérieure immense, irremplaçable. A une époque où le vieillissement est combattu par les tenants du mythe de l'immortalité, ce livre se met à l'écoute des pérégrinations si humaines du patriarche biblique, pour retrouver le sens perdu d'un processus merveilleux.
    N.B. : Les frais de port ne s'appliquent pas sur les livres numériques.
  • Avec une plume vivante et un enthousiasme communicatif, Michel Van Aerde donne au lecteur d’aujourd’hui des clés spirituelles pour retrouver son élan vital, quand le burn-out guette. Pour cela, quels meilleurs exemples que les hommes et les femmes de l’Evangile ? Confrontés eux aussi à leur humaine condition, portés et inspirés par la figure de Jésus, ils apprennent à traverser la solitude, à accueillir l’imprévu, à sortir de leur zone de confort. Surmonter ses peurs, apprendre à passer des caps, assumer son originalité, telle est la leçon qu’ils nous transmettent. Le lecteur d’aujourd’hui se reconnaîtra parfaitement dans ces portraits si actuels et réconfortants, qui parlent au cœur. Il y trouvera une source d’inspiration pour retrouver ses fondements et les motivations profondes de sa vie, et pour, enfin, se re-poser.
  • En octobre 1965, dans le cadre du Concile Vatican II, le pape Paul VI promulguait la Déclaration Nostra Ætate. Le paragraphe 4 de ce texte crucial pour l’œcuménisme définissait pour la première fois le lien qui unit Israël et l’Église. La théologie chrétienne y était invitée à expliciter de manière renouvelée son rapport au judaïsme, traditionnellement marqué par une approche négative. En interrogeant les paradoxes et contradictions de ce lien séculaire, Thérèse Martine Andrevon explore les ressources dont la théologie catholique dispose aujourd’hui pour dépasser la théologie de la substitution. Après un premier tome préfacé par le cardinal Kurt Koch, l’auteur expose dans ce deuxième volume le travail de fond qui sous-tend la nouvelle approche d’une théologie catholique du judaïsme, pour une réconciliation et un partenariat entre Israël et l’Église.
  • En octobre 1965, dans le cadre du Concile Vatican II, le pape Paul VI promulguait la Déclaration Nostra Ætate. Le paragraphe 4 de ce texte crucial pour l’œcuménisme définissait pour la première fois le lien qui unit Israël et l’Église. La théologie chrétienne y était invitée à expliciter de manière renouvelée son rapport au judaïsme, traditionnellement marqué par une approche négative. En examinant les paradoxes et contradictions de ce lien séculaire, Thérèse Martine Andrevon s’interroge : quels sont les chantiers à mettre en œuvre pour déraciner la théologie de la substitution ? Dans le premier tome de cette Théologie à la frontière préfacé par le cardinal Kurt Koch, président de la Commission du Saint-Siège pour les relations religieuses avec le judaïsme, Thérèse Martine Andrevon nous invite à retrouver les sources spirituelles du lien entre le Peuple juif et l’Église catholique.