Ce livre offre une synthèse des grands courants  de la pédagogie au fil des siècles, afin de mieux concevoir comment enseigner la religion. Passant au crible les dernières recherches en didactique, l’auteur propose une réflexion sur ce que peut être un enseignement religieux dans différents contextes de sécularisation : la « laïcité à la française », ou les concordats germanique et suisse. Aujourd’hui, face à des situations de radicalisation religieuse, une réflexion sur la pédagogie religieuse est plus que jamais nécessaire. Car s’il s’agit d’assurer des connaissances en termes de religion(s), il convient en même temps de développer des inclinations au dialogue et à la tolérance. Afin d’assurer que l’enseignement-apprentissage ne se transforme ni en démagogie ni en fanatisme, la pédagogie se transforme alors en un art subtil et respectueux de la relation de chacun à la foi.