De manière très pédagogique, l’auteur propose une histoire des premiers siècles du christianisme (1er/3e siècles), explorant tour à tour les sources, puis le contexte dans lequel s’est diffusé le message évangélique. Il ne s’agit donc pas précisément d’une histoire de l’Eglise, mais plus largement et de manière très scientifique, d’une histoire du christianisme. Celui-ci manifeste toute sa force de séduction alors qu’il est encore très minoritaire.