Pour quelles raisons ai-je écrit ce livre ?

Joseph Marty au Festival de Cannes avec Theódoros Angelópoulos

Depuis près de cinquante ans le cinéma et la théologie nourrissent mes différents engagements autant que ma recherche et mon enseignement jalonnés de diverses publications.

Parce qu’un film n’est pas un livre mais un récit montré dans une esthétique spécifique, je me suis attaché, à partir de l’anthropologie, à en repérer les richesses visuelles – et pas seulement thématiques – pouvant livrer passage à une ouverture théologique. J’en dégage une dimension poétique de structure cinématographique et de portée théologique.

Avec Fabrice Luchini
Avec André Delvaux

Poétique qui habite le film tout en atteignant le spectateur et pouvant lui suggérer une démarche initiatique. C’est le sens du sous-titre de ce travail universitaire : Contribution à une poétique cinématographique théologique, dont la reconnaissance a été accompagnée d’une invitation à être publié.

J’ai veillé à en rendre la lecture abordable et aisée par toute personne désirant réfléchir sur le cinéma ou emprunter des chemins théologiques à partir de chefs d’œuvre du 7e art, sans prosélytisme ni récupération.

A Cannes, avec Ricart

Joseph Marty - AuteurJoseph Marty est prêtre du diocèse de Perpignan. Docteur en études cinématographiques de l’Université de Montpellier après une thèse sur Eric Rohmer, il est aussi docteur en théologie de l’Institut Catholique de Toulouse.

Son ouvrage « Christianisme et Cinéma » est paru aux éditions Domuni Press en mars 2016.

Voir le livre